Quelques événements intermédiaires

Publié le par U Palatinu

  • 1959 : Mort de Guettercirlz à soixante-neuf ans.
  • 1961 : La résistance s’organise. Mort d’Edralat. Le général Mougorolk, qui s’était illustré l’année précédente à Sprodj le remplace. Ibzig, Laïgelir et Ilmenatz font ouvrir deux camps de concentration.
  • 1962 : Ibzig, veuf depuis l’année précédente, épouse Laurencia. Dijgok trouve refuge dans en Julvanie où il est l’hôte d’Oskar III.
  • 1963 : Ibzig décide de placer un certain Mazsogralk à la tête de la Milice. Corrompu notoire déjà condamné par le passé pour escroquerie aggravée, Mazsogralk n’a pas un très bon profil. Cependant, il fait bien son travail. Une grande haine se développe entre Laïgelir et lui.
  • 1964 : Mort "accidentelle" du troisième frère Ecilnolk qui était Ministre de la Défense. Ilmenatz le remplace. Le quatrième frère conserve cependant son rôle au sein du Conseil d’Etat.
  • 1965 : Dijgolk parvient à convaincre Clir, chef du gouvernement de Julvanie de le soutenir sans réserve et de l’aider à abattre la dictature. Clir lui fournit des armes et du matériel de façon illimitée.
  • 1966 : Dans le but de régler définitivement le problème de la ville de Stolinksek, Ibzig, Laïgelir et Ilmenatz réfléchissent à l’idée de conquérir la totalité de la ville, voire, si cela est possible, la totalité de la Garolie.
  • 1967 : Au tout début de l’année, Raggolk meurt dans sa prison. Laïgelir lui succède officiellement au poste de Premier ministre.

Commenter cet article